La maternité en temps de confinement

A circonstances spéciales thématiques spéciales, l’épisode 7 de notre podcast s’est fait non pas à 2 voix mais à 10. 10 voix de femmes, 10 voix de mères pour échanger sur cette période inédite que nous traversons quasiment toutes et tous. Vous l’aurez compris, il s’agit bien des mesures restrictives mises en place pour freiner le coronavirus, déclaré pandémie par l’OMS. Nous en sommes toutes impactées à différents niveaux et dans cet épisode nous nous focaliserons sur le confinement.

Avant de laisser la parole à nos chères contributrices, mise en contexte.

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas mon nom est Téclaire et je suis une des cofondatrices de ce podcast qui est le prolongement du blog collaboratif. Je suis également une maman de 2 enfants en bas âge 3 ans et 5 mois et je vis avec mon mari et nos enfants au Québec, une de provinces du Canada.
Ici le confinement a commencé depuis la mi mars. Les entreprises dites non essentielles ont fermé ainsi que les écoles et les universités. Depuis lors je suis donc avec mes enfants à la maison tandis que mon mari continue d’aller travailler. Mes sorties sont limitées à une marche aux 2 jours dans le quartier. Si j’ai fini par m’accommoder à ce rythme, il n’en reste pas moins que j’ai traversé des montagnes russes émotionnelles qui reviennent de temps en temps. Au départ à la crainte de ne pas être à la hauteur pour remplir et occuper convenablement les journées de mon ainée qui va déjà en garderie (crèche) s’est rajouté les inquiétudes face à ses questions, inquiétudes sur l’évolution de la situation ici, inquiétudes pour les proches vivant ici et hors canada, inquiétudes, inquiétudes. Et le déclic est arrivé en échangeant avec d’autres femmes. J’ai pu prendre un peu de recul. Encore une fois la force de la sororité, la force d’un bon support system c’est qu’on se retrouve dans nos histoires respectives et que nos vécus ne sont ni moqués ni jugés.


Pour cette raison je laisse le micro à d’autres mamans qui ont accepté de partager sur leur quotidien et sur ce qui leur permet de malgré tout de se réorganiser. Des maters qui font comme elles peuvent.

A écouter ici 

 


Merci à Christelle, Ingrid, Benedicta, Françoise, Andréa, Rachel, Josiane, Loriane et Maryline d’avoir contribué à cet épisode. Nous avons une pensée pour toutes les familles qui ont perdu un être cher à cause de ce coronavirus, une pensée pour les personnes qui se battent contre la maladie, une pensée pour toutes les futures mères qui s’inquiètent sur leur future prise en charge, une pensée pour celles qui ont accouchées récemment et se retrouvent isolées à cause des circonstances, une pensée pour les personnes qui ne peuvent pas se permettre le confinement et doivent continuer à travailler, une pensée pour les femmes qui se retrouvent encore plus isolées et victimes de violences conjugales. Si nous sommes en santé et que nous pouvons nous permettre le confinement en toute sécurité, n’oublions pas que c’est déjà un privilège. Soutenons les personnes autour de nous, appelons nos proches et connaissances, laissons des messages réconfortants et contribuons pour soutenir nos entreprises locales tant que nous le pouvons.

ça va bien aller comme on dit au Québec.

A bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s