Qu’apprendrez-vous à vos filles?

Il y a peu de temps, je discutais avec ma mère et une fois n’est pas coutume, nous étions d’accord. Nous parlions de l’éducation des filles, des valeurs qu’on leur transmet et de la non estime de soi pour soi qu’on leur inculque. Oui, une fois n’est pas coutume, ma mère et moi étions d’accord qu’il reste encore beaucoup à faire en la matière.

Je n’ai personnellement pas de fille, à mon grand regret. J’aurais aimé en avoir une au moins pour lui transmettre ce que j’aurais aimé recevoir, quand j’étais petite, et qui, je pense d’une façon ou d’une autre m’affecte aujourd’hui.

Je n’ai que des garçons mais je sais bien que ma partition à jouer dans leur éducation de futurs hommes responsables et respectueux est bien grande et c’est déjà pas mal.

Il y a quelques semaines de cela, un mois en fait, je m’offrais un « livre » de Barack Obama. En fait, c’est une lettre qu’il adresse à ses filles qui a été éditée publiée et illustrée. Un livre que je n’aurais surement pas achetée s’il n’était pas illustré. Non pas que je n’aime pas Obama, au contraire; c’est juste que la nouvelle tendance est à l’illustration et qu’à côté de cela, un père qui écrit à ses filles c’est tellement pas fréquent que je me suis dit : « allons- y! »

Vous savez à quel point les questions des filles me tiennent à cœur. Loin des préoccupations féministes, je pense qu’il y a beaucoup à faire et si un père, un homme (oui, je sais que c’est évident, notez cependant l’emphase de ma démarche) montre la voie, alors je veux bien, apprendre de lui.

Dans Of thee I sing, Lettre à mes filles (A letter to My Daugthers), Barack Obama rend hommage à des figures inspirantes des Etats-Unis et les présente en exemples. Des hommes et des femmes qui se sont battus pour leur idéaux avec force et détermination. Des valeurs intrinsèques pour qui veut réaliser ses rêves.

A chaque personnalité, il emprunte une qualité qu’il suscite chez ses filles.

Leyopar

Personnellement, j’ai appris. Saviez-vous qu’ Helen Keller devint sourde et aveugle durant sa tendre enfance ? Et pourtant, son héritage, perdure encore et il nous survivra. En son temps, ce n’était pas gagné d’avance, cependant, elle a su aller au-delà de ce qui était un handicap majeur. Elle fut la première personne handicapée à obtenir un diplôme universitaire.

Je parle de Helen Keller parce que je connais l’organisation internationale mais j’ignorais totalement son parcours. Nul doute que vous serez impressionné.e.s par les 12 autres profils qui sont autant de espoir, de possibilités et d’exemples que, quand on le veut, on peut se réaliser et réaliser de bonnes choses pour soi et pour les autres.

Vous ai-je déjà dit que l’Amérique est faite de personnes très différentes ?

Leyopar

Des autres de conditions différentes, clairs, colorés et j’en passe que l’on ne doit pas juger ou mépriser parce que s’ils sont différents. En effet, ceux qui ont fait l’Histoire des Etats-Unis viennent d’horizons différents. Malgré tout ce qui semblait les opposer, ils se sont donnés une chance, parfois ils ont « forcé » le destin, parfois même ils leur a été « offert » un terrain d’expression, une tribune pour affirmer leur singularité. Le plus important : ils ont pu dépasser les barrières de l’intolérance pour un idéal de vie en commun, dans l’amour, la compassion et le respect de la différence.

Il est également question d’estime de soi. Pour nous « africain.e.s » qui avons presque tous grandi sous et avec les réprimandes, brimades, insultes en tout genre, ce livre donne la voie à une alternative. Une éducation dans laquelle, la jeune fille est valorisée et se sent pousser des ailes tant ses parents sont fiers d’elle et le lui montrent.

Vous ai-je dit récemment combien je vous trouve formidables ? Combien le son de vos pas, Cavalant jusque moi, rythme et égaie mes journées ? Combien mon univers s’illumine par vos rires ensoleillés ?

Ce livre est à la fois, une excellente leçon d’humanité, un témoignage d’amour et une inspiration pour une meilleure éducation de nos jeunes filles que je vous recommande fortement.

Bonne lecture


Existe t-il ce type de livre pour des figure africaines? Vous inspirez-vous de figures africaines pour éduquer vos enfants ? Leur transmettez-vous leurs actions ? Si oui partagez les aussi avec nous 🙂

PS: le livre (au Sénégal) est vendu en français avec un insert en anglais

2 commentaires sur « Qu’apprendrez-vous à vos filles? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s