1 an pour les Maters

Le 16 juin dernier marquait les 12 mois d’existence du blog collaboratif Les Maters. 1 an déjà que nous avons publié le 1er texte sur le blog. Dans cet article les 4 membres de la rédaction, (oui nous sommes désormais 4 🙂 ) partagent ce qu’a été cette 1ere année et comment nous voyons cette plateforme collaborative.

Téclaire
Pour la petite histoire, j’ai toujours voulu faire quelque chose pour les femmes et même pour les mères plus précisément. Mon histoire personnelle fait que je suis depuis mon enfance assez sensible aux sujets liées aux mères qui pour X ou Y raisons ne peuvent pas s’occuper de leurs enfants, ne peuvent pas être épanouies, ne peuvent pas s’exprimer, ne peuvent pas être heureuses tout simplement. Ma passion pour l’écriture et pour le partage des expériences à travers les mots a motivé encore plus cette idée de plateforme collaborative. Et par expérience, je sais à quel point la communauté peut être puissante.

Ecrire pour guérir. L’écriture thérapeutique.
Parce que j’ai la conviction qu’en lisant une histoire qui nous renvoie à nous mêmes d’une façon ou d’une autre, nous apprenons et parfois nous guérissons ou alors puisons des forces pour aller mieux, aller de l’avant, mieux faire.
Écrire pour que les histoires bien que différentes deviennent aussi universelles.

Ndakaru
Photo par Téclaire – Rue du quartier Fass à Dakar

On dit souvent qu’il n’y a pas assez de contenus africains racontés par des africains et pour le coup l’idée que cette plateforme soit dédiée aux africaines ou aux femmes vivant en Afrique et également celles issues de la diaspora nous tenaient à cœur. Du logo au choix du nom, en passant par la curation, le choix des images et des histoires. Que nos histoires, nos ressentis, nos différences dans les vécus ne soient plus invalidés. Et au fond si nous ne racontons pas nos histoires, qui le fera à notre place ?
Alors un grand MERCI à toutes personnes qui sous anonymat ou à découvert ont partagé leurs histoires, ont contribué à rendre cette plateforme ce qu’elle a vocation d’être : « collaborative ».

Armelle

20180119_170515-1.jpg

Dans la grande aventure qu’est la maternité ou la grossesse, nos attentes sont souvent trop loin de la réalité. Il y a une omerta. On ne nous dit rien et vous êtes supposés savoir. Vous ne devez pas avoir peur, et pour ne pas déranger, pour ne pas être le cheveu dans la soupe, vous vous taisez et vous vous laissez consumer un gros moment de solitude qui semble durer une éternité.
Parce que Les Maters, c’est aussi l’histoire de deux femmes enceintes qui échangeaient régulièrement sur la grossesse en général, mais aussi et surtout sur leurs expérience, leur incertitudes. Il était dès lors ESSENTIEL pour nous de donner la parole aux autres et faire en sorte que celles qui ne peuvent parler sachent qu’elles ne sont pas seules. Nous sommes à chaque fois touchées de voir que des femmes viennent à nous spontanément, de constater qu’elles ont compris notre mission et qu’elles s’investissent autant que nous pour que les expériences se partagent et nous enrichissent les unes les autres.

Yann

Yann
Photo par Leyopar

Les Maters c’est à mon avis une excellente plateforme de partage et d’apprentissage pour toute mère établie ou en devenir. Enfin un espace ou les mamans peuvent libérer la parole et aborder les sujets longtemps restés tabous dans nos sociétés culturelles africaines. Durant cette première année, les témoignages ont été aussi divers qu’intéressants. Au travers des sujets abordés, on se rend bien compte que la maternité reste souvent une expérience subjective, et donc unique. Chacune la vit selon sa propre histoire et ses propres ressources.
Positifs ou négatifs, partageons les vécus. Car comme le disait un sage, il n’y a pas d’échecs, il n’y a que des apprentissages.

Rachel-Diane

Rachel
Photo By RDCB

Au cours des 12 mois de l’existence de Les Maters, j’ai réalisé que c’est une plateforme qui permet de se rendre compte que l’expérience de la maternité est semblable tout en étant unique pour chaque personne. A travers les écrits, on voit l’importance de partager nos histoires car en les lisant, les femmes voient qu’elles ne sont pas seules. C’est également une façon de Tuer le mythe du “tout est facile, tout est beau”. La beauté de l’expérience n’exclut pas la difficulté. Il ne devrait pas y avoir de honte ou de la gêne à parler des différents défis que l’on vit dans la maternité et parentalité. Ce n’est en rien une preuve de faiblesse.


Des perspectives

En terme de diversité de contenus, nous espérons mettre en lumière des personnes travaillant sur les sujets ou parler un peu plus des initiatives autour des sujets liés à nos thématiques de prédilection : les femmes, la maternité, l’éducation.

Durant cette première année, nous n’avons eu de cesse de nous demander comment être plus utiles aux femmes, comment aller au-delà de la plateforme. Nous reviendrons sans aucun doute vers vous dès que certaines idées seront concrétisées. Pour l’heure, nous sommes désormais 4 au sein de l’équipe rédactionnelle, ce qui annonce du contenu encore plus diversifié et c’est plutôt une bonne nouvelle 🙂

A très bientôt et merci de nous lire.

2 commentaires sur « 1 an pour les Maters »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s