Octobre rose, plus que 31 jours…

Un mois pour sensibiliser, pour mettre en avant tous les sujets liés au cancer du sein. Durant ces 31 jours qui sont passés, différentes initiatives ont été mises en lumière. Aussi bien pour récolter des fonds pour l’avancée de la recherche, l’aide aux femmes atteintes n’ayant pas suffisamment de moyens financiers ou tout simplement le dépistage, chaque action a eu son importance.

Nichollekobi
Magnifique dessin de Nicholle Kobi qui met en avant la solidarité féminine face au cancer du sein 

Si beaucoup dénoncent et à raison pour certains cas, le marketing rose, il faut dire que ce dernier a l’avantage de braquer les projecteurs sur une maladie qui pourrait grâce aux avancées thérapeutiques 9 fois sur 10 être évitée. Malheureusement cela nécessite encore des moyens financiers disponible, raison pour laquelle des campagnes comme celle du projet case demeurent vitales. Démarré en 2015 avec 8 femmes atteintes par la maladie, ce projet se poursuit au Gabon, avec les 5 survivantes qui sont en vie et leur famille.
case

Ce qu’on constate également, quelque soit les corps de métier, c’est que la mobilisation a son bien fondé et permet d’informer et d’alerter un grand nombre de personnes. Des photographes aux stylistes en passant par des athlètes ou des chefs cuisiniers, les différentes professions apportent par leur créativité une nouvelle façon de sensibiliser sur la cause.

island boi photography
Ericka Hart, new yorkaise,  survivante du cancer du sein après une double masectomie, immortalisée par islandboiphotography

Pour terminer, ce qu’il est intéressant de savoir selon la zone ou pays dans lequel on se trouve :

  • Quelles sont les démarches à suivre selon le pays dans lequel on se trouve pour se faire dépister. Parler à son médecin traitant pour avoir les informations.
  • C’est possible de contribuer durant toute l’année en plus du mois d’octobre en soutenant soi des familles (voir projet case par exemple ici ), des associations ou autres organismes.

N’hésitez pas à partager en commentaires ou sur nos réseaux sociaux les initiatives qui permettent d’aider des personnes ou familles touchées par le cancer du sein.

Un commentaire

  1. J’ai parfois l’impression que ça reste peu palpable, chez moi au Cameroun par exemple. En effet, les événements organisés sont très souvent très loin du vécu (marches sportives, conférences). On n’a pas de rencontres avec les malades, des témoignage de survivant et de fait ça reste un mal lointain. Heureuse de constater qu’ailleurs il existe des initiatives plus pratiques.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s