Fille d’une mère absente, aujourd’hui je suis une maman

Je n’ai jamais eu de mère à plein temps. Elevée certes par des femmes, tantes, grand-mères et autres, aucune d’elle n’a été à mes côtés à 100 pour cent comme l’aurait été une mère. Petite j’ai commencé à remarquer qu’il y avait une différence entre les femmes dans ma vie et les mamans des autres. Cette affection et présence sans faille, cette présence à tous les moments clés. Je n’étais certes pas seule mais je n’avais pas de mère.

Après plusieurs interrogations à mon entourage, à ma famille je fini par me faire à l’idée que j’étais la seule enfant que je connaissais à qui on ne pouvait répondre sans bégayer, s’énerver, m’envoyer paître ou tourner autour du pot à la simple question : où est ma mère ?

bébé sans mère

Les histoires de famille sont parfois lourdes à porter. Les adultes en gardant le silence ou en mentant pensent protéger les enfants alors que ces derniers peuvent en souffrir plus cruellement. Je fini donc avec mon imagination débordante par m’inventer une mère qui vivait dans un pays lointain et qui viendrait un jour me chercher. A chaque question d’étranger ou personne extérieure, j’avais une réponse sortie de mon imaginaire. Avec le temps, ce manque disparu peu à peu et je fini par construire une carapace qui m’empêchait de sombrer dans les crises de larmes à base de pourquoi ? pourquoi m’a t-elle abandonné? où est -elle ? pourquoi personne ne me dit la vérité ?

Le tourbillon de la vie aidant, ma carapace est devenue de plus en plus solide et je ne me laissait que quelques rares fois retomber dans ces questionnements… jusqu’ au jour où je devins mère à mon tour.

Aucun membre de ma famille ne pouvait être à mes côtés, que ce soit durant la grossesse ou après. Je me posais 1 milliard de questions et les seules personnes vers qui je pouvais me tourner étaient mes amies et google. Tandis que mon enfant grandissait en moi, une peur immense  m’envahissait et tant d’incertitudes.

grossesse

Aurai-je la force jusqu’au bout ? aurai-je l’énergie de m’occuper de cet enfant ? Le futur papa ne comprenait pas la source de mes inquiétudes qu’il assimilait à de la paranoïa. Et la réponse était pourtant simple : je n’ai pas eu de modèle d’amour maternel constant, comment m’y prendrais-je avec cet enfant ?  Et puis, mon enfant est arrivé dans ma vie. Je ne pensais pas pouvoir aimer aussi fort. Je ne pensais pas pouvoir le faire sortir de mon corps. Je ne pensais pas avoir l’énergie jour après jour de m’occuper de lui et pourtant j’y suis arrivée.

Tous les nouveaux parents savent que financièrement ce n’est pas toujours évident. Quand mon enfant venait à manquer de quelque chose, je me faisais des films dans ma tête et me disais que s’il fallait vendre un rein, je le ferai. 

bebe maman
Photographe : Philippe Chinon

Et toi maman pourquoi n’as tu pas été prête à faire cela pour moi ? Quand je vois la force que me procure mon enfant quand j’ai envie de baisser les bras, je ne comprends pas. Je ne juge pas, mais je voudrai comprendre. Peut être un jour je ferai le deuil de cette absence, peut être un jour je te verrai ou alors j’aurai droit enfin à la vérité. En attendant j’essaie comme je peux de ne pas être une demi-mère ou une mère absente pour mon enfant.

Ano. 


IMAGE-INSTALe Blog « Les Maters » a une vocation de plateforme collaborative pensée pour les femmes sur des thématiques autour de la maternité. Chaque contribution retranscrit la vérité ou le vécu d’une personne en espérant que cela puisse aider ou mettre la lumière sur un sujet particulier.  Vous souhaitez contribuer à découvert ou dans l’anonymat ?

                                        Ecrivez nous sur : lesmaters@gmail.com

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s