La grossesse : voyage en terre inconnue

art-1510851_1920
Credit Phtoto: Wolkenkuss Pixabay

Quand on est petite fille, sans vraiment comprendre, on se plaît à mimer sa mère. C’est instinctif nous dit-on, les femmes sont programmées pour la reproduction ; mais la petite fille n’en a cure. Pour elle, il s’agit de faire comme maman. Jouer à la poupée pour une petite fille, c’est avant tout,  donner à manger, langer son bébé, le couver de son amour, et parfois discuter ou gronder cet(te) « enfant » à qui elle a donné un nom. Elle demandera peut – être comment on fait les bébés mais au fond s’en préoccupe t –elle vraiment ?

Puis, elle grandit. Les désirs d’imiter maman se muent à la découverte de son corps : les menstruations, le cycle, la contraception… autant de choses dont, petite, elle ne soupçonnait pas l’existence.

Et puis le désir d’un bébé refait surface ou pas. Alors, commence cette quête inexorable qui parfois ne se passe pas souvent comme on le souhaite…

Mais enfin, bébé est là.

Désiré ou pas, au bout d’une longue attente ou pas, après un test de grossesse, commence dès lors le plus incroyable des voyages pleins de surprises, de découvertes, d’appréhension.

Si c’est la première grossesse, ces longs mois constituent le fil d’Ariane de la naissance du bébé. Tout est nouveau et « excitant ». On redécouvre son corps, on s’adapte aux changements physiques, physiologiques et biologiques d’une part et d’autre part, on fait connaissance avec cette petite graine qui au fur et à mesure des heures, des jours, des semaines et mois se transforme en un être plein de vie qui pendant la grossesse, vous tient compagnie et devient votre compagnon, cet allié qui rompt vos instants de « solitude ». Vous ferez la douce expérience d’être deux dans un tout, ne formant qu’une seule entité. Vous lui parlerez, vous vous  confierez à lui, en attendant et pressée de le voir.

Pendant les 9 mois qui vont suivre, vous vous inquiéterez de tout et vous découvrirez bien vite que toutes les histoires qui circulent sur la grossesse sont soit des légendes urbaines, soit la vie des autres, apprenant au passage que cette foule d’informations ne vous colle pas à la peau forcément.

Vous en voudrez à nos aînées qui vous ont précédé dans cette aventure de ne pas vous avoir tout dit. Mais peut-on seulement tout dire, tant c’est personnel et commun à la fois? Car, chaque grossesse est unique et la vôtre aussi. Non ! Se nourrir des histoires des autres ne vous aidera pas à avancer dans ce couloir sombre  à la fois éclairé qu’est la grossesse : VOTRE GROSSESSE. Lors des 4 visites PRÉNATALES OBLIGATOIRES, vous apprendrez beaucoup sur vous, votre couple (si vous l’êtes), sur lui et sur les autres aussi.

pregnant-422982_1920
Photo credits: DanEvans Pixabay

Si c’est la deuxième ou énième grossesse, vous apprendrez que chaque grossesse est différente.

On vous l’a sans doute soufflé au détour d’une conversation, mais cette vérité fait partie des choses qui se doivent d’être vécues. Vous réaliserez que la comparaison ne sera pas votre meilleure alliée, que le dicton qui dit comparaison n’est pas raison est vrai. Avoir un aîné ne vous aidera pas ou du moins trop peu à mieux appréhender cette nouvelle aventure qui est si familière et singulière. Vous devrez lutter constamment et vous adapter ! Les principes directeurs restent les mêmes, seuls le vécu et le ressenti diffèrent.

Primipare ou pas, l’idée d’être maman révèlera votre capacité peut-être insoupçonnée à vous projeter…

Primipare ou pas, vous vous poserez les mêmes questions, sera-t-il en bonne santé ? Aura-t-il tous ses doigts ? Serai-je à la hauteur ?

Rien n’est linéaire, rien n’est acquis c’est ça la richesse de cette aventure.

Alors vivez la sans vous retenir.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s